homme ponce parquet contrecollé avec ponceuse électrique

Peut-on poncer un parquet contrecollé ?

SOMMAIRES

Le concept de parquet contrecollé, ou parquet multicouches ou semi massif, a été inventé en 1941 par un suédois nommé Gustave Kahrs. Depuis, ce revêtement se retrouve sur les sols de nombreux foyers. Il faut dire qu’il présente de nombreux avantages par rapport au parquet massif et au sol stratifié (improprement qualifié de parquet).

Si le parquet contrecollé a été créé dans un pays nordique c’est avant tout pour répondre à une problématique. En effet, il s’agit d’économiser les essences de bois nobles comme le chêne et d’utiliser plus massivement les résineux qui s’y trouvent en abondance.
Le parquet contrecollé répond donc à des considérations écologiques. Mais pas seulement. En effet, la pose du parquet contrecollé est plus simple car il peut être posé “flottant”.
Composé de plusieurs couches, seule la couche de parement est fabriquée en bois noble. C’est elle qui apporte à votre intérieur le même charme qu’un parquet massif.
Une question se pose alors rapidement : Peut-on poncer un parquet contrecollé ? 

Si la réponse à cette question ne fait pas de doute pour le parquet massif, elle suscite plus d’interrogations concernant le parquet contrecollé.  Et pourtant, la couche d’usure étant en bois massif la réponse est claire : le ponçage du parquet contrecollé est possible.

Néanmoins, la vigilance est de mise car il n’est pas possible de poncer un parquet contrecollé au-delà de l’épaisseur de sa couche de parement.
La vraie question n’est donc pas “peut-on poncer un parquet contrecollé ?” mais plutôt “doit-on”.
En effet, le ponçage d’un parquet contrecollé est une opération longue et fastidieuse. Le nombre de ponçages de ce type de parquet étant limité, le poncer sans que ce soit absolument nécessaire revient à écourter sa durée de vie.
Or, des techniques de rénovation plus douces existent pour redonner à votre parquet contrecollé toute sa beauté originelle.
Néanmoins, lorsque le parquet contrecollé est trop détérioré et que son ponçage est l’unique solution une autre question se pose : l’ancien propriétaire a-t-il déjà poncé le parquet contrecollé ? Et si oui, combien de fois ?

Découvrez toutes les réponses à ces questions et bien plus encore.

Parquet contrecollé, vous êtes sûr ?

Avant d’aller plus loin dans la lecture de cet article, il est nécessaire de s’assurer que votre revêtement de sol est bien un parquet de type contrecollé sans quoi la lecture de notre article intitulé “Peut-on poncer du parquet contrecollé ?” ne vous sera d’aucune utilité.
En effet, à quoi bon se poser la question de savoir si on peut poncer du parquet contrecollé, si vous avez un parquet stratifié (qui ne se ponce en aucun cas car il ne contient pas de bois).

Les parquets contrecollés et en bois massif sont les deux parquets qui peuvent être poncés. Mais là encore il vaut savoir à quoi on a affaire. En effet, il existe quelques spécificités à prendre en compte pour les parquets contrecollés. 

Or, il n’est pas rare de faire l’erreur car le parquet semi massif ressemble à s’y méprendre au parquet massif lorsqu’il est posé au sol. Alors comment peut-on être certain d’avoir affaire à un parquet contrecollé ?

Il suffit de détacher une des barres de seuil et d’examiner la coupe transversale d’une lame. Le massif est fabriqué d’un seul tenant tandis que le parquet contrecollé est réalisé à partir de plusieurs couches de bois.

Peut-on poncer un parquet contrecollé d’un point de vue structurel ?

Pour savoir si rénover du parquet contrecollé est possible en le ponçant, il faut connaître sa composition :

  • Une couche de parement également appelée couche d’usure qui mesure entre 2,5 et 6 mm
  • un support latté à fil croisé de 2 à 9 plis de bois de placage
  • une couche de contreparement

Seule la couche de parement est en bois noble. C’est cette couche qui va faire l’objet d’une opération de ponçage. Au-delà, le ponçage est impossible.
Aussi, la structure du parquet multicouche est parfaitement compatible avec son ponçage.
A la question “Peut-on poncer un parquet contrecollé ?”, on peut donc répondre par l’affirmative sans ambiguïté.

Combien de fois peut-on poncer un parquet contrecollé ?

C’est l’épaisseur de votre couche de parement qui va déterminer le nombre de ponçages max.

En règle générale, on retire 1 mm d’épaisseur à chaque ponçage.
Or, l’épaisseur de la couche de parement d’un parquet multicouche varie entre 2,5 et 6 mm.
On considère qu’il faut laisser 1 mm au minimum après ponçage.
Ainsi, on peut décaper un parquet contrecollé entre 1 et 5 fois tout au long de sa vie.

C’est la raison pour laquelle il ne faut envisager la rénovation de son parquet contrecollé par ponçage que lorsque c’est absolument nécessaire.

A quel rythme peut-on poncer un parquet contrecollé ?

Il est généralement recommandé de procéder à une rénovation en profondeur d’un parquet contrecollé par son ponçage tous les 10 ans. Mais ce délai varie en fonction de l’essence de bois choisie (chêne…) et des conditions d’utilisation.

Cela signifie qu’avec une couche d’usure de 6 mm et à raison d’un ponçage tous les 10 ans, votre revêtement de sol restera en place durant… 50 ans !

Pour assurer une telle longévité à votre parquet contrecollé, il est donc essentiel d’envisager son ponçage uniquement quand c’est strictement nécessaire.
Parfois une simple rénovation peut s’avérer suffisante pour redonner beauté et éclat à votre parquet contrecollé.

Ne poncer votre parquet contrecollé que lorsque c’est absolument nécessaire

Si on peut décaper un parquet multicouche en le ponçant, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille le faire et ce pour deux raisons : 

  • Car le ponçage d’un parquet contrecollé d’une pièce de la maison est une opération lourde et fastidieuse (vidage complet de la pièce, poussière, location de machines, finitions..).
  • Décaper un parquet contrecollé pour le rénover doit être envisagé en dernier recours. Disposant d’une couche d’usure dont l’épaisseur est prédéfinie au moment de son achat, votre parquet contrecollé dispose d’un certain nombre de ponçages possibles au cours de sa vie.

Ainsi, il serait plus judicieux de poser la question “doit-on poncer un parquet contrecollé ?” plutôt que “peut-on poncer un parquet contrecollé ?”.

Pour autant, il est des situations où le ponçage est une nécessité absolue. Et dans ce cas, il ne faut pas hésiter.

Comment savoir si on peut poncer son parquet contrecollé ?

Si votre sol a subi des dégâts tels qu’il n’y a pas d’autres solutions pour le remettre en état que de le mettre à nu, il ne faut pas hésiter. C’est le cas quand on se lance dans une réhabilitation (remplacement de lames, réfection complète…).
Le ponçage s’impose également si vous envisagez de changer la couleur de votre parquet contrecollé.

Peut-on poncer un parquet contrecollé sans connaître l’épaisseur de la couche d’usure ?

Cette question se pose notamment lorsque vous ne connaissez pas l’historique de votre parquet. C’est ce qui arrive lorsqu’on achète une maison avec un parquet contrecollé. Les précédents propriétaires ont-ils déjà poncé le parquet ? Et si oui, combien de fois ? 

En d’autres termes, comment savoir si on peut poncer un parquet contrecollé qui a été posé par les précédents propriétaires ? En effet, la couche d’usure est peut-être arrivée à son minimum.
Pour le savoir, vous disposez de 2 solutions : 

  • Contacter les anciens propriétaires pour leur poser ces questions
  • Enlever la barre de seuil et mesurer l’épaisseur de la couche supérieure. Il faut impérativement qu’il reste 2 mm au minimum.

Si toutes les possibilités de ponçage ont été épuisées, il faudra vous résoudre à enlever votre parquet contrecollé pour le remplacer. 

Une fois que vous vous êtes assuré que votre revêtement de sol est bien un parquet contrecollé, que vous n’avez pas d’autres solutions que de le mettre à nu pour le rénover et qu’il reste une épaisseur suffisante, il est temps d’aborder la question du ponçage.

Avec quels outils peut-on poncer un parquet contrecollé ?

Pour décaper un parquet de ce type, il existe différentes techniques utilisant différents outils. Tout va dépendre de la superficie de votre pièce, du temps que vous souhaitez y consacrer et de votre budget.

Peut-on poncer un parquet contrecollé à la main ?

Pour les petits budgets, c’est la solution idéale. Pour autant, elle ne peut convenir que pour les petites surfaces et pour les parquets peu endommagés. Cette méthode vous prendra néanmoins davantage de temps et “d’huile de coude”. 

Ponçage du parquet contrecollé avec une ponceuse électrique

Méthode plus simple et plus rapide, on peut décaper un parquet contrecollé avec une ponceuse à parquet. Le tarif de location se situe aux alentours des 40 euros par jour. Mais les consommables (bandes de papier abrasif) ne sont pas compris dans le tarif.
Voici les différentes étapes pour rénover votre parquet multicouche par ponçage : 

  • Vider entièrement la pièce : il ne doit plus rien y avoir sur le sol
  • Protéger ou mieux, enlever les plinthes
  • Faire un premier passage avec la ponceuse électrique (papier abrasif grain moyen) ; Passez sur toute la surface du sol
  • Rester en mouvement et faire des passages uniquement dans le sens des lames pour respecter la fibre du bois
  • Ne pas hésiter à changer le papier abrasif quand il devient moins efficace
  • Effectuer un 2e passage sur l’intégralité de votre sol avec un grain de papier plus fin
  • Faire les finitions avec une ponceuse à main ou une bordureuse à parquet
  • Passer l’aspirateur
  • Passer un chiffon à peine humide pour débarrasser le sol de la poussière de bois

 

Conseils : Quel que soit le type de parquet que vous poncez, utilisez un masque et ventilez un maximum la pièce. Le ponçage des parquets fait partie des travaux qui génèrent le plus de poussière alors pensez à protéger les autres pièces de la maison.
Par ailleurs, profitez de cette occasion pour remplacer les lames abîmées. Pour cela, vous aurez certainement besoin savoir comment couper du parquet contrecollé

Une bordureuse de parquet permet de poncer le long des murs

Quelles finitions peut-on appliquer sur un parquet contrecollé poncé ?

C’est la dernière étape de la rénovation de votre parquet contrecollé. Le ponçage a mis a nu le bois de votre parquet contrecollé. Il est particulièrement vulnérable. Aussi et pour le protéger, il s’agit de lui appliquer une finition.

Plusieurs options sont possibles : 

La vitrification : la finition la plus durable

C’est la finition la plus résistante et durable dans le temps pour protéger la surface des lames. Il est nécessaire d’appliquer un vitrificateur en plusieurs couches.
La vitrification, renouvelable tous les 5 ans environ, est une opération qui se réalise en 24 heures..
Elle rend le parquet sensible aux rayures mais rend vos lames totalement insensibles à l’humidité mais également étanches à l’eau.

La finition à la cire : le plus économique mais aussi la plus contraignante

La cire de finition pour les parquets (bois massif ou contrecollés) est un produit utilisé pour protéger et embellir les parquets en bois. Elle crée un film protecteur sur la surface des parquets, offrant plusieurs avantages esthétiques et fonctionnels.

Mais attention, cette finition ne protège que très peu les parquets. Elle n’est donc pas adaptée aux pièces à fort trafic.
L’application de cire doit être renouvelée tous les 6 mois.

La finition à l’huile : efficace contre les rayures

L’application d’huile sur votre parquet semi massif permet de le protéger en profondeur. Si l’application doit être renouvelée tous les ans, une finition à l’huile est parfaitement compatible avec des zones à forts passages. Avec cette finition, l’entretien et le nettoyage de votre parquet contrecollé seront beaucoup plus simples.
A noter : l’huile va pénétrer au cœur du bois ce qui aura pour conséquence de modifier sa teinte en le fonçant.

Peut-on confier le ponçage de son parquet contrecollé à un professionnel ?

Rénover des parquets contrecollés en les ponçant fait partie des travaux difficiles à réaliser.
D’abord parce qu’il est nécessaire de vider entièrement la pièce et de protéger le reste de la maison de la poussière. Mais aussi parce que le passage de la ponceuse électrique demande un certain savoir-faire. En effet, si vous n’êtes pas régulier, vous risquez de “creuser” le parquet à certains endroits…
Si vous n’êtes pas un bricoleur averti, il est peut-être plus sage de faire appel aux services d’un professionnel.  
Le prix d’une rénovation de parquet se situe aux alentours des 1000 euros pour 20 m².

Découvrez plus d'articles sur ce sujet :

Auteur :

Partagez ce guide :
Suivez l'actualité Ligerio

Inscrivez-vous à la Newsletter

Ici pas de spam, simplement des e-mails pour vous avertir de nos nouveaux produits ou des updates Ligerio. 

Les guides les + populaires

homme colle plinthe en bois sur mur placo
Comment coller des plinthes en bois sur du placo ?
Lire l'article >
illustration article comment coller des plinthes en bois
Comment coller des plinthes en bois quel que soit le support ?
Lire l'article >
outils pour couper des plinthes en bois
Choisir et utiliser des outils pour couper des plinthes en bois
Lire l'article >
Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Lire l'article >

Paris (75) / Loches (37)

Jusqu'à 14 jours pour changer d'avis
Prix Pros H.T.
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Calcul de la livraison
Appliquer le coupon