4 résultats affichés

Les caractéristiques d’un parquet contrecollé 

Le parquet contrecollé est un type de revêtement de sol composé de 2 ou 3 couches de matériaux de natures différentes. Ces matériaux sont pressés et collés entre eux. Pour donner de magnifiques lames de parquet contrecollé en chêne et autre.

Ces 3 couches sont composées à base d’une : couche d’usure. Elle est la partie visible du parquet, cette couche est composée du bois “noble” 100% naturel. 

Suivant votre choix de parquet, l’esthétisme du bois sera variable. Chez ligerio nous vous proposons une large gamme allant du bois brute comme du chêne à la finition de votre choix. La résistance de chaque parquet contrecollé est différent dus à l’épaisseur de la couche d’usure et de l’essence du bois choisi. 

 Le parquet contrecollé est une option plus stable que le parquet massif, car les couches de bois sont moins susceptibles de se dilater et de se contracter avec les changements de température et d’humidité.

Le parquet contrecollé a également un aspect plus cohérent que le parquet massif, parce qu’il est composé de fines couches de bois disposées selon un motif spécifique. De plus, le parquet contrecollé est souvent plus facile à installer que le parquet massif, puisqu’il peut être posé sur un sous-plancher ou collé. 

Dans l’ensemble, les principales caractéristiques du parquet contrecollé sont sa durabilité, sa stabilité et sa fermeté. 

Tous nos parquets contrecollés en chêne disposent de ces qualités !

Parquet contrecollé VS parquet massif 

Allant du prix, à la pose, jusqu’à l’entretien. La différence entre le parquet massif et le parquet contrecollé est flagrante. 

La principale différence entre le parquet massif et le parquet contrecollé réside dans la manière dont ils sont construits. Un parquet massif est réalisé a 100% en avec un bois brute. Contrairement au contrecollé qui est crée à base de plusieurs couches de nature différente.

Le parquet contrecollé, fréquemment vu comme une alternative au parquet massif, se retrouve parfois plus résistant. Par exemple, pour une pose dans un lieu humide (salle de bain) le parquet contrecollé est reconnu plus résistant qu’un parquet massif.

Le parquet massif est plus sensible aux changements de température et d’humidité que le parquet contrecollé, ce qui peut le faire se déformer ou se dilater.

La grande question de la durabilité.

Sur ce point, le parquet massif remporte la partie. En effet, la durée de vie d’un parquet massif est presque infinie s’il est bien entretenu. Mais tout de même, si votre parquet contrecollé est d’une belle épaisseur et bien entretenu, il peut rivaliser à son tour. 

Alors en effet, le prix d’un parquet massif est plus élevé, mais la durabilité est au rendez-vous. 

Pour un parquet pas cher, vous devriez vous pencher vers le parquet contrecollé ou encore le parquet stratifié. 

La pose d’un parquet contrecollé difficile ou accessible ? 

Pose flottante ou pose collée, la différence ne se trouve pas ici. En revanche,  une pose clouée,  est régulièrement impossible pour un paquet massif. 

La pose d’un parquet massif est plus difficile à installer et nécessite des outils et des compétences plus spécialisés. Sans oublier les finitions spécialisées. 

Un parquet contrecollé a une pose accessible a tous. Pose flottante dans la majeure partie du temps elle est possible sur un grand nombre de surface.

Abordons maintenant l’entretien.

Une serpillière et de l’eau tiède suffiront pour entretenir un parquet contrecollé. À la différence d’un parquet massif qui, s’il n’est pas verni, devra l’être. 

Globalement, le choix entre parquet massif et parquet contrecollé dépendra de vos préférences personnelles et des besoins spécifiques de votre projet.

 Le parquet massif a un aspect plus traditionnel et authentique, tandis que le parquet contrecollé est plus stable et durable. 

Consultez un de nos commerciaux pour déterminer la meilleure option pour votre projet.