ligerio-note-trustpilot-3
Contactez-nous :
Service client au 02 55 99 79 08  (Lundi au vendredi de 9h à 18h)
Contactez-nous : 02 55 99 79 08
0,00
0
0,00
0
distance entre pas japonais

Comment définir la parfaite distance entre ses pas japonais ?

SOMMAIRES

Aucun jardin à la japonaise ne serait complet sans les fameux pas japonais, aussi appelés pavés japonais. Ces dalles aux formes variables et généralement conçues en pierre, en bois ou en ardoise ont su s’imposer dans l’univers de l’aménagement de jardin au fil des années. Très utilisées pour former un chemin à travers la pelouse, les graviers ou la terre, elles sont posées de manière délibérée à une certaine distance les unes des autres. Mais, la question fatidique restera toujours la même : quelle distance entre les pas japonais choisir pour assurer à la fois une marche confortable et un équilibre esthétique ?

La définition de cet espacement est loin d’être anodine. Dans la tradition japonaise, l’espacement entre les pas doit refléter certaines valeurs de l’interprétation esthétique de la nature et de la marche méditative. Ce sont des éléments qui rendent le jardin plus qu’un simple lieu de refuge, mais aussi une plateforme de contemplation et de méditation.

Cependant, il existe également un aspect pragmatique à considérer lors de la pose de pas japonais. L’écart doit être suffisamment confortable pour permettre une marche sans entrave. En effet, une distance entre les pas japonais trop élevée pourrait rendre le passage difficile, surtout pour les enfants et les personnes âgées. Par conséquent, la recherche de l’équilibre idéal entre esthétique et fonctionnalité est la clé pour réussir à positionner ses pavés japonais à l’espacement idéal.

Pourquoi est-il important de définir une distance entre les pas japonais ?

Effectuer l’aménagement de son jardin avec des pas japonais requiert une attention minutieuse au niveau de l’écart et de l’alignement de chaque dalle. L’espacement idéal entre ces pas fait toute la différence dans l’esthétique, le confort et la praticité de l’aménagement. On ne peut pas simplement placer les pas japonais au hasard. Une distance entre les pas japonais adéquate favorise une ambiance harmonieuse et une fluidité dans le déplacement.

Déterminer la distance idéale entre les pas japonais dépend dans un premier temps de l’aspect esthétique que l’on souhaite donner à sa surface extérieure. Un espacement trop large ou trop serré de ces dalles peut obscurcir cet effet, rendant l’aménagement de jardin un tant soit peu incongru. L’art du jardin japonais évoque la tranquillité et le respect de la nature. Il est donc essentiel de maintenir une distance optimale pour respecter cette philosophie et obtenir l’aspect zen escompté.

La distance entre les pas japonais joue également un rôle crucial dans la facilité de déplacement. Un espacement trop court peut rendre la marche inconfortable, tandis qu’un espacement trop grand peut entraîner un tracé désorganisé et impraticable. Par ailleurs, si vous souhaitez poser vos pas japonais sur du gazon, un espacement trop élevé entraînera un piétinement excessif sur votre pelouse au risque de l’endommager. Ainsi, maintenir un écart optimal est crucial pour un aménagement fonctionnel et durable. A noter que l’épaisseur de vos pas japonais est également à prendre en compte afin de les poser à la bonne hauteur et de bénéficier d’un rythme de marche naturel. 

distance entre pas japonais

En outre, régler l’écart entre les pavés japonais est une étape importante lors de l’aménagement de son sol extérieur. C’est un travail qui requiert du temps mais qui fait toute la différence une fois terminé. Il est important non seulement pour des raisons esthétiques, mais aussi pour le confort de marche au sein de votre jardin.

Comment choisir la distance idéale pour vos pas japonais ?

Qu’ils soient en pierre naturelle, en pierre reconstituée, en bois ou bien même en ardoise, les règles de distance entre les pas japonais sont toujours les mêmes. Cet espacement dépend notamment de plusieurs facteurs qui sont le style de votre jardin, la taille de vos pas japonais, et votre écart de marche. Également, la configuration de la surface est déterminante dans l’aménagement des pavés japonais. Elle seule régule si un espacement inférieur ou supérieur à la moyenne recommandée d’environ 50 à 60 cm est approprié. Par exemple, sur un jardin à la topographie complexe, les pas japonais exigeraient un espace amoindri pour garantir un trajet serein sur une pelouse ou du gravier en pente ou un sur un sol irrégulier.

L’espacement entre les pas japonais est également influencé par le choix du revêtement de sol. Pour une allée en gravier, un rapprochement modérément conséquent des dalles serait idéal : cela réduirait le mouvement du gravier et préserverait l’intégrité du chemin. A contrario, une grande distance entre deux dalles impliquerait une mobilisation plus conséquente de sable lors de la pose afin de mieux stabiliser les pavés japonais.

Enfin, afin de maintenir un rythme de marche naturel et harmonieux, les pas doivent être légèrement décalés vers la droite ou la gauche. En général, on compte un écart d’environ 45 cm entre chaque dalle ce qui correspond à l’écart moyen d’un pas. Mais cet écart peut être modifié en fonction de votre écart de marche. En effet, si des personnes âgées ou des enfants ont vocation à marcher sur ce chemin en pavés japonais, il peut être judicieux de réduire l’espacement entre les pas japonais. 

En résumé, il n’y a pas de norme fixe : l’espacement idéal entre les pas japonais est celui qui répond le mieux à vos besoins et aux contraintes de votre jardin. Elle doit faciliter le déplacement d’un point à un autre, tout en veillant à rehausser l’aspect du lieu.

Quels outils utiliser pour garantir le même espacement entre vos pas japonais ?

Pour garantir le même espacement entre chaque dalle de pas japonais, vous pouvez utiliser divers outils et techniques pour mesurer et marquer l’emplacement de chaque dalle de manière précise. Dans un premier temps, il est possible d’utiliser un mètre ruban, de préférence souple, pour mesurer précisément l’écart entre chaque dalle. Nous vous conseillons de partir du centre de chaque dalle pour vous assurer de partir du même point à chaque mesure. Un second outil indispensable est la bêche. Cet instrument de jardinage classique permet de préparer le terrain en creusant des trous à la profondeur appropriée pour ancrer les dalles. La profondeur du trou dépend essentiellement de l’épaisseur de la dalle et du niveau que l’on souhaite lui donner une fois en place. Creuser le trou immédiatement vous permettra de marquer l’emplacement de la dalle japonaise.

Grâce à ces deux outils, vous pourrez créer un cheminement à la fois esthétiquement plaisant et ergonomique.

Découvrez plus d'articles sur ce sujet :

Auteur :

Partagez ce guide :
Suivez l'actualité Ligerio

Inscrivez-vous à la Newsletter

Ici pas de spam, simplement des e-mails pour vous avertir de nos nouveaux produits ou des updates Ligerio. 

Les guides les + populaires

Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Lire l'article >
moquette velours
Tout savoir sur la moquette velours !
Lire l'article >
Moquette Tarkett Desso Airmaster gris dans un salon
Les avantages de la moquette
Lire l'article >
vielle tache sur moquette
Astuces : comment enlever une vieille tache de sa moquette ?
Lire l'article >

Paris (75) / Loches (37)

Jusqu'à 14 jours pour changer d'avis
Prix Pros H.T.
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Calcul de la livraison
Appliquer le coupon