ligerio-note-trustpilot-3
Contactez-nous :
Service client au 02 55 99 79 08  (Lundi au vendredi de 9h à 18h)
Contactez-nous : 02 55 99 79 08
0,00
0
0,00
0
comment poser des contremarches

Comment poser des contremarches ?

SOMMAIRES

Les escaliers ne sont pas simplement fonctionnels et architecturaux, ce sont aussi des éléments décoratifs qui peuvent apporter beaucoup de charme au sein d’une maison. Ils peuvent être conçus en bois, en métal ou bien même en pierre pour plus d’authenticité. Cependant, afin d’obtenir le résultat escompté, il est essentiel de le poser correctement. Pour cela il faut être en mesure de poser les marches de la bonne façon mais également de savoir comment poser les contremarches, ce qui n’est pas toujours évident. C’est pourquoi nous vous avons préparé ce guide ultra complet dans lequel vous découvrirez quelles sont les mesures à prendre et comment effectuer l’installation d’une contremarche en pierre ou en bois. 

Sommaire : 

Qu’est ce qu’une contremarche ?

Une contremarche est la partie verticale située entre deux marches successives d’un escalier. Elle se place entre l’arrière de la marche inférieure et l’avant de la marche supérieure. Concrètement, elle forme le dos de chaque marche et contribue à fermer l’espace ouvert entre les marches. Ainsi, chaque marche d’escalier se compose d’une partie horizontale appelée “giron” (où l’on pose le pied) et d’une partie verticale nommée “contremarche”.

Pourquoi est-il important de poser des contremarches dans son escalier ?

Même s’il est possible de construire un escalier sans contremarches pour un effet plus design, leur présence est tout de même très importante pour plusieurs raisons :

La première concerne la sécurité des utilisateurs puisque les contremarches aident à prévenir les risques de chute en empêchant les pieds de glisser entre deux marches. 

La deuxième porte sur l’esthétique générale de votre escalier. En effet, les contremarches peuvent soit combler les trous soit servir de revêtement afin de cacher la structure interne de l’escalier. C’est le cas, par exemple, des contremarches en pierre qu’il est possible de coller sur un escalier en béton. De plus, certaines contremarches, comme celles en bois, offrent une nouvelle surface sur laquelle on peut appliquer de la peinture de couleur ou du vernis dans un but décoratif. 

Enfin, les contremarches renforcent aussi la structure de l’escalier et le protègent de la saleté et de l’humidité. Cela contribue ainsi à prolonger sa durée de vie. 

comment poser des contremarches

Comment poser des contremarches en bois ?

Si vous souhaitez installer un escalier en bois avec des marches plates au sein de votre domicile, voici comment procéder pour effectuer la pose de contremarches en bois :

Les outils nécessaires pour poser des contremarches en bois

Afin de réaliser vos travaux de rénovation en toute sérénité, vous aurez besoin des outils suivants : 

  • Un mètre ruban et une règle pour effectuer et reporter les mesures
  • Des plaques de contreplaqués d’une épaisseur minimale de 2 cm
  • Une scie circulaire pour couper les planches de bois
  • Des lunettes et des gants de protection pour garantir votre sécurité
  • Une perceuse
  • De la colle à bois
  • Des vis d’une longueur de 5 cm minimum
  • Un tournevis
  • Un pistolet à calfeutrer
  • Du mastic à bois

Les étapes à suivre pour une installation réussie

Mesurer et découper les planches en bois

Pour commencer, mesurez les dimensions de vos futures contremarches. 

Pour ce faire, placez vous à l’arrière de vos marches déjà en place et mesurez la longueur des marches. Celle-ci correspondra à la longueur de vos contremarches.  Mesurez ensuite la hauteur de l’espace présent entre deux marches en partant du bord inférieur d’une marche jusqu’au bord inférieur de la marche du dessous. Cette mesure correspondra à la hauteur de vos contremarches. Notez bien chaque dimensions obtenues et répétez l’opération sur plusieurs écarts car il est possible d’avoir des variations de hauteur entre chaque marche.

A ce sujet, il est possible que des dimensions soient imposées selon la ville, la région ou le pays dans lequel vous habitez. Certaines fois, la hauteur ne peut pas dépasser 10 cm alors que d’autres fois, celle-ci peut atteindre jusqu’à 21 cm. Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie avant d’entamer vos travaux. 

Lorsque vos mesures sont effectuées, vous pouvez procéder à la découpe de vos planches en bois. Assurez-vous de choisir des plaques conçues en bois dur de type chêne ou pin et dont l’épaisseur est comprise entre 2 et 2,5 cm afin de résister aux chocs. 

Reportez vos mesures sur les planches en bois puis suivez les lignes tracées avec votre scie circulaire pour obtenir des découpes droites et précises.

Installer les contremarches au sein de l’escalier

  1. Pour éviter de fendre votre plaque en bois au moment de la fixation, nous vous conseillons d’effectuer un pré-perçage des trous dans lesquels viendront se placer vos vis. Pour cela, faites trois ou quatre trous à 1,5 cm de hauteur. Commencez le premier à 2,5 cm du bord puis effectuez les suivants à intervalles réguliers sur toute la longueur de la planche.
  2. Lorsque cela est fait, appliquez de la colle à bois le long de ces trous. Assurez-vous de l’appliquer du bon côté de la planche afin que le plus beau côté soit à l’avant de la contremarche. Collez les contremarches à l’arrière de vos marches et vissez-les à l’aide de vis de 5cm et de votre tournevis en passant les vis dans les trous pré-percés.
  3. Pour fixer vos contremarches à la marche supérieure, il faudra réitérer l’étape du pré-perçage et du vissage en perçant cette fois-ci directement la marche. Effectuez vos trous de façon parallèle à ceux effectués sur la contre marche. Poussez la mèche de votre perceuse lentement jusqu’à atteindre le bord supérieur de celle-ci et enfoncez les vis dans le haut de la contremarche. Répétez ces étapes jusqu’à avoir atteint votre marche palière.
  4. Enfin, appliquez du mastic bois à l’arrière de vos marches le long des jonctions et au niveau des têtes de vis afin de les masquer. Vous voilà maintenant capable de poser des contremarches en bois !
poser des contremarches en bois

Comment effectuer l’installation de contremarches en pierre ?

Dans le cas d’escaliers en béton ou de vieux escaliers en pierre, il est possible d’opter pour des contremarches en pierre afin de camoufler la structure d’origine de l’escalier. Cela permet d’obtenir un revêtement esthétique à l’aspect brut et naturel. Cependant, la pose de ces contremarches se fait différemment des contremarches en bois. En effet, les contremarches en pierre ne peuvent pas être vissées. Elles doivent donc être collées de la façon suivante :

Les outils nécessaires pour poser une contre marche en pierre

Pour poser une contre-marche en pierre, vous aurez besoin des outils suivants :

  • Un niveau à bulle pour vous assurer que les contremarches sont parfaitement horizontales.
  • Un mètre ruban, un crayon et une règle pour effectuer et marquer les mesures des contremarches
  • Une meuleuse d’angle pour découper les pierres selon les formes souhaitées
  • Du mortier colle pour fixer chaque contremarche aux marches
  • Une truelle pour étaler le mortier colle
  • Des gants et des lunettes de protection

La pose de vos contremarches en pierre sur une ossature béton

Pour revêtir un escalier en béton avec des marches et des contremarches en pierre, c’est très simple.
Commencez par prendre les mesures des marches existantes, reportez-les à l’arrière de vos contremarches et procédez à leur découpe en utilisant la meuleuse d’angle.
Ensuite, appliquez du mortier colle de façon verticale tous les 7-8 cm à l’aide de votre truelle sur vos marches en béton. Collez par la suite vos contremarches sur votre ossature en béton et tapotez avec un maillet en caoutchouc. 

Attention, il est indispensable de poser vos contremarches avant de poser vos marches plates. En effet, vos marches plates dépassent généralement de peu vos contremarches pour constituer vos nez de marche. Si vous les posez avant, elles peuvent vous déranger lors de la pose de vos contremarches. Il est également crucial de débuter votre pose au niveau de la première marche de votre escalier, c’est-à-dire au niveau du sol.

Découvrez plus d'articles sur ce sujet :

Auteur :

Partagez ce guide :
Suivez l'actualité Ligerio

Inscrivez-vous à la Newsletter

Ici pas de spam, simplement des e-mails pour vous avertir de nos nouveaux produits ou des updates Ligerio. 

Les guides les + populaires

Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Lire l'article >
moquette velours
Tout savoir sur la moquette velours !
Lire l'article >
Moquette Tarkett Desso Airmaster gris dans un salon
Les avantages de la moquette
Lire l'article >
vielle tache sur moquette
Astuces : comment enlever une vieille tache de sa moquette ?
Lire l'article >

Paris (75) / Loches (37)

Jusqu'à 14 jours pour changer d'avis
Prix Pros H.T.
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Calcul de la livraison
Appliquer le coupon