ligerio-note-trustpilot-3
Contactez-nous :
Téléphone support ligerio Service client au 02 55 99 79 08  (Lundi au vendredi de 9h à 18h)
Contactez-nous : 02 55 99 79 08
0,00
0
0,00
0
lames de terrasse composite

Comment déterminer le bon espace entre les lames de terrasse ?

SOMMAIRES

La création d’une terrasse en bois est un projet passionnant qui ajoute à la fois beauté et fonctionnalité à votre espace extérieur.
Il faut dire que la pose de lames de terrasse, qu’elles soient en bois ou en matière composite, ne pose guère de difficultés. Cependant, parmi les nombreuses décisions à prendre lors de la conception de votre terrasse, l’espace entre les lames de terrasse est un élément essentiel à ne pas négliger.

Et il ne s’agit pas seulement d’une question esthétique.
En effet, c’est également un point important pour améliorer la durabilité, la sécurité et la stabilité de votre terrasse.
Découvrez l’importance de l’espacement à respecter entre vos lames de terrasse par rapport aux normes de sécurité mais également pour anticiper l’influence de l’humidité. Suivez nos conseils sur les outils et les techniques à utiliser pour obtenir un écartement régulier entre vos lames de terrasse en fonction de la disposition de vos lambourdes et des différents types de terrasses. Enfin, découvrez comment trouver le juste équilibre entre esthétique et fonctionnalité pour créer une terrasse qui sera à la fois un espace de détente et un lieu sûr et durable pour profiter de vos espaces extérieurs.

Pourquoi avoir un espace entre les lames de sa terrasse ?

Laisser un espace entre les lames de terrasse permet au bois de s’adapter aux variations de volume. Le bois étant un matériau “vivant”, il réagit aux saisons et aux changements de taux d’humidité dans l’air. Il gonfle en hiver pendant les périodes plus humides et se contracte en été lorsque l’air est plus sec.

Si les lames de terrasse ne bénéficient pas de l’espace nécessaire pour s’adapter à ces variations, elles risquent de se chevaucher, créant une surface irrégulière peu esthétique. Par ailleurs, cette contrainte peut endommager votre terrasse et entraîner des déformations structurelles.

Enfin, prévoir un espacement approprié permet un meilleur drainage de l’eau de pluie ce qui permet d’éviter la rétention d’eau et réduit ainsi les risques de moisissures. En bref, que ce soit en termes d’esthétique ou bien en termes de longévité pour votre terrasse, il est toujours recommandé de poser les lames de terrasses espacées les unes des autres.

Que ce soit pour la pose d’une terrasse en bois sur plot sur sol meuble ou la pose d’une terrasse sur dalle béton avec lambourdes, il est indispensable de ne pas coller les lames de terrasse.

Quel espacement pour une pose de lames de terrasse en bois ?

Dès que vous envisagez d’effectuer la pose de vos lames de terrasse en bois vous devez réfléchir à l’espacement que vous souhaitez entre vos lames de terrasse. C’est un des points les plus importants dans la construction d’une terrasse.

Espace entre lames de terrasse : les normes à respecter

L’ensemble des différentes normes est contenu dans le DTU 51.4 (Document Technique Unifié). Ce document donne l’ensemble des différentes normes et informations techniques concernant les platelages extérieurs en bois.

Les principales informations que vous devez retenir concernant l’espacement entre les lames de terrasses en bois sont : 

  • Un espace minimal de 3 mm et un maximum de 12 mm.
  • Un espacement d’un minimum de 1 mm et d’un maximum de 14 mm est toléré dans les régions aux conditions climatiques extrêmes (fortes sécheresses ou fortes pluies).

À noter que le DTU 51.4 n’a pas de portée obligatoire. Vous n’êtes donc pas obligé de respecter l’entièreté des critères qui y sont listés. Cependant, il est fortement recommandé de s’y conformer. En effet le DTU 51.4 est rédigé par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), un regroupement d’experts.

Le rôle du taux d’humidité et son influence sur l’espacement

Le bois est un matériau qui se gorge facilement d’humidité. Ainsi, il gonfle et se dégonfle au cours de l’année modifiant le volume qu’il occupe. C’est pourquoi il est important d’anticiper l’espacement des lames de votre terrasse au moment de la construction afin d’éviter un chevauchement en hiver et un espacement trop important en été.

Pour savoir quel espacement choisir il faut tout d’abord relever trois informations :

  • Le coefficient de retrait du bois, on établit généralement une moyenne à 0.25%.
  • Les taux d’humidité de l’air de votre région, pour les trouver vous pouvez vous référer au DTU 51.4.
  • La dernière information dont vous avez besoin est le pourcentage de siccité du bois (taux d’humidité contenu dans le bois) au moment de la pose.

Comment bien calculer l’espacement ?

Après avoir relevé les différents taux, il faut maintenant calculer l’espacement nécessaire. Prenons l’hypothèse d’une terrasse à poser dans une région avec une humidité dans l’air à 9% en été et 19% en hiver. Le pourcentage d’humidité relatif est alors de 14%.

Pour ce qui est des lames de terrasse, nous avons choisi des planches en chêne de 140 mm de large avec un pourcentage de siccité à 17 %. (À noter que le DTU recommande un taux de siccité maximal de 18% pour effectuer la pose d’une terrasse en bois).

La formule variera si le pourcentage de siccité de votre bois est supérieur ou inférieur au pourcentage d’humidité relatif. Voici les deux formules :

  • Si le pourcentage de siccité du bois est supérieur au taux d’humidité relatif : Coefficient de retrait × largeur de la lame en mm × (Taux de siccité du bois x 100 – pourcentage d’humidité minimal de votre région x 100)
  • Si le taux de siccité du bois est inférieur au pourcentage d’humidité relatif : Coefficient de retrait × largeur de la lame en mm × (Taux d’humidité maximal de votre région x 100 – pourcentage de siccité du bois x 100)

Dans notre exemple le taux de siccité du bois est supérieur au pourcentage d’humidité relatif, nous allons donc nous baser sur la première formule : 

0,0025 x 140 x (0,17 x 100 – 0,14 x 100) = 1,05

Le résultat se lit en mm, cela signifie que la largeur de notre lame de terrasse peut varier de 1,05 mm en fonction de la saison. Un écart de 4 mm sera donc suffisant pour cette pose de planches de terrasse en chêne, en hiver l’écart sera donc de 3 mm environ et en été il sera de 5 mm environ.
À noter qu’une lame de qualité de classe 4 (résistant à l’humidité, et conçue pour être en contact régulier avec l’eau douce) aura des comportements différents face au phénomène d’expansion et de contraction. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre fournisseur pour en savoir davantage.

Faut-il laisser un espace au bout des lames en bois ?

Étant donné que le bois travaille beaucoup dans le sens de la largeur, il est légitime de se demander s’il faut également laisser de l’espace dans le sens de la longueur également.

Il n’est pas toujours nécessaire de laisser un espace au bout des lames en bois. En effet, et dans la mesure où le bois travaille très peu dans le sens de la longueur, le risque de déformation des lames est très faible.

Pour autant, le DTU 51.4 recommande tout de même un espace de 1 mm au bout des lames pour les bois dont la densité est supérieure à 600 kg/m3. Cette recommandation vise avant tout à éviter la rétention d’eau pour réduire le risque de développement de moisissures.

Incidence du choix de l’essence du bois sur l’espace à respecter entre les lames de votre terrasse

Chaque essence de bois a un coefficient de retrait spécifique, ce qui signifie qu’elle réagit différemment aux variations d’humidité. Certaines essences ont un coefficient de retrait plus élevé que d’autres ce qui signifie qu’elles ont tendance à se dilater et à se contracter davantage en fonction des saisons. Vous devrez tenir compte de ces variations dans l’espacement que vous laissez entre les lames.

Les essences de bois exotique par exemple peuvent varier dans leur sensibilité à l’humidité et au phénomène d’expansion et de contraction. En général, le bois exotique est réputé pour être plus stables que les bois résineux ou feuillus.

Quel espace entre les lames de terrasse en matériau composite ?

Effectuer la pose de lames de terrasse composite diffère de la pose de lames en bois. Pour autant, il est néanmoins nécessaire de respecter, au moment de l’installation, un espace entre les lames de terrasse. En effet, si l’impact de l’humidité sur le composite est moindre que sur les lames en bois, il n’est pas pour autant inexistant.
Le composite est un matériau qui est moins sujet à l’humidité que le bois, il est constitué en majorité de fibres de plastique à 45 % (polypropylène PP, polyéthylène PE, PVC…) et de fibres de bois à 45 % également, les 10% restant étant des additifs.

Ainsi, tout comme pour les lames de terrasse en bois, il faut prévoir l’espacement nécessaire pour les lames de terrasse composite. Le composite est un matériau isotrope, donc il nécessite un espace en largeur et en longueur. En général, un espace standard de 5 mm entre les lames est suffisant pour éviter le chevauchement en période humide sans compromettre l’aspect esthétique.

Si vous utilisez un système de fixation à clips, ces clips assurent un espace adéquat de 5 mm par défaut entre les lames. Il est également recommandé de laisser un espace de 5 mm au bout des lames si elles sont suivies d’une autre lame, mais cet espace doit être de 10 mm si la lame est suivie d’un mur ou une bordure.

Impact sur l’espace entre les lames de terrasse du type de fixation utilisé

Le type de fixation a une influence directe sur l’espace à conserver entre les lames de terrasse au moment de la pose.
Fixation des lames de terrasse à l’aide de vis, à l’aide de clips ou avec un système de fixation cachée, il existe de nombreuses possibilités pour la pose de vos lames de terrasse.

Ce qui est sûr, c’est que le type de fixation choisi peut avoir un impact sur l’espacement des lames de terrasse. Le choix de la méthode de fixation détermine en partie comment les lames seront positionnées et maintenues en place.

Voici les types de fixation les plus courant :
La méthode la plus connue reste les vis qui permettent plus de flexibilité et un contrôle précis de l’espacement.
Il existe également les clips impose un espacement prédéfini entre les lames.
Les systèmes de rainure et languette reposent sur un emboîtement des lames avec un espacement uniforme déterminé par la conception.
Enfin, les fixations cachées qui sont un système invisible à l’œil nu et qui prédéfinissent l’espacement, sont généralement moins ajustables.

L'impact de l'espacement sur la sécurité et l'esthétique

L’espacement peut avoir un impact sur l’esthétique de votre terrasse mais aussi sur votre sécurité. C’est pourquoi il est important de comprendre les enjeux de l’espacement de vos lames de terrasse afin de choisir celui qui répondra à vos besoins.

Espace entre lames de terrasse et sécurité

Un espacement inadéquat entre les lames de votre terrasse peut mettre en danger votre sécurité. Si cet espacement est excessif, il peut compromettre la stabilité de la structure et augmenter le risque de chutes.

À l’inverse, si l’espacement n’est pas suffisant, il y a un risque qu’elles se chevauchent, notamment pendant les périodes d’humidité élevée. Cela peut entraîner une surface plus irrégulière qui accroît le risque de chutes.

Espace entre lames de terrasse et esthétique

L’espacement entre les lames de terrasse joue un rôle crucial en matière d’esthétique. Un espacement excessif peut altérer l’aspect visuel uniforme de votre terrasse. En revanche, un espacement insuffisant peut entraîner un chevauchement des lames par temps humide, compromettant ainsi l’attrait esthétique de votre terrasse.

Comment poser des lames de terrasse avec un espace régulier entre chaque lame ?

Connaître l’espacement entre les lames de terrasse est important mais que faire de cette information ?
En effet, comment assurer la pose des lames de sa terrasse avec le bon écartement ?
Sans les techniques appropriées et les outils adéquats, vous pourriez vous retrouver avec une terrasse au charme diminué et avec des irrégularités de surface.

Quels outils pour des espaces réguliers ?

Pour obtenir des espaces réguliers entre les lames de votre terrasse en bois, il est nécessaire d’utiliser les bons outils.

  • Le premier outil essentiel sont les cales d’espacement. Il s’agit de petites pièces en plastique conçues pour maintenir un espace uniforme entre les lames pendant l’installation.
  • Le niveau à bulle reste un incontournable. Il permet de s’assurer que les lames de terrasse sont correctement alignées et à la même hauteur.
  • Une scie est évidemment nécessaire pour découper les lames de terrasse à la taille souhaitée.

En utilisant ces outils et accessoires, vous serez en mesure de créer des espaces réguliers entre les lames de votre terrasse en bois.

Quelles techniques pour des espacements droits ?

Les techniques de pose dépendent de nombreux facteurs : type de fondations, de fixation, nature du revêtement, disposition des plots….

De manière générale nous vous recommandons de partir d’un des côtés de la terrasse pour disposer la première lame, puis d’utiliser les cales d’espacement qui vous aideront à maintenir un espacement régulier entre chacune de vos lames. Disposer les lames progressivement en les découpant selon vos besoins le tout en les plaçant au fur et à mesure vers le côté opposé à celui par lequel vous avez commencé.

Bien entretenir sa terrasse pour conserver l’espacement entre les lames

Comme nous l’avons vu précédemment l’espacement entre les lames est essentiel pour votre sécurité et pour conserver l’attrait visuel de votre terrasse. Bien entretenir sa terrasse permet de conserver l’écartement entre les lames.

Il est impératif de surveiller attentivement la présence de résidus organiques ou autres susceptibles de s’immiscer dans les espacements. L’entretien régulier est d’une importance cruciale, surtout pendant les périodes humides, lorsque les lames ont tendance à prendre du volume. Cela permet d’éviter que ces débris ne restent piégés entre les lames, devenant ainsi difficiles à retirer avant la fin de la saison en raison du gonflement.

Traiter le bois de votre terrasse régulièrement avec de l’huile où avec des saturateurs le rendra moins sensible à l’humidité. Cela limitera les variations de volumes et rendra votre terrasse plus facile à l’entretien. Un bon entretien du bois évitera une usure trop importante, et donc un écartement irrégulier entre les lames.

Comment éviter la pousse de mauvaises herbes entre les lames de terrasse ?

L’écartement entre vos lames de terrasse peut favoriser la pousse d’herbes indésirables entre les lames de votre terrasse en particulier si elle est exposée au soleil et à la pluie. Par ailleurs, l’installation d’une terrasse avec des lames en bois ou en composite implique généralement une pose sur lambourdes.
Pour prévenir efficacement leur apparition, une méthode consiste à poser une bâche de  feutre géotextile. Ce revêtement perméable n’entrave pas la circulation de l’eau tout en empêchant la prolifération des herbes indésirables.

Découvrez plus d'articles sur ce sujet :

Auteur :

Partagez ce guide :
Suivez l'actualité Ligerio

Inscrivez-vous à la Newsletter

Ici pas de spam, simplement des e-mails pour vous avertir de nos nouveaux produits ou des updates Ligerio. 

Les guides les + populaires

illustration article comment coller des plinthes en bois
Comment coller des plinthes en bois quel que soit le support ?
Lire l'article >
outils pour couper des plinthes en bois
Choisir et utiliser des outils pour couper des plinthes en bois
Lire l'article >
Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Comment nettoyer des plinthes en bois ?
Lire l'article >
moquette velours
Tout savoir sur la moquette velours !
Lire l'article >

Paris (75) / Loches (37)

Jusqu'à 14 jours pour changer d'avis
Prix Pros H.T.
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Calcul de la livraison
Appliquer le coupon